Sélectionner une page

L’incidence du sommeil sur la famille

30 novembre 2021 | 0 commentaires

Le sommeil permet le repos du corps et de l’esprit. C’est une phase du quotidien sans laquelle le bien-être et l’équilibre de chaque individu ne sauraient être garantis. Ainsi, bien dormir est indispensable, d’un point de vue personnel, mais également collectif. Découvrez alors l’impact du sommeil sur la cellule familiale.

Quelle est l’importance du sommeil ?

Pourquoi est-ce si important de dormir ? Premièrement, le sommeil procure un repos indispensable à la régénérescence des cellules, d’où son principe réparateur. C’est pour cette raison qu’il est plus facile de guérir d’un gros rhume en dormant suffisamment.Il faut préciser qu’en parlant du sommeil, on s’attarde beaucoup plus sur l’aspect qualitatif que quantitatif.

De ce fait, le choix de votre literie ne doit pas être négligé. À cet effet, il faut savoir comment choisir son matelas pour profiter d’un sommeil parfait. Pour cela, vous pouvez vous aider de sites comparateurs spécialisés en literie, pour trouver celui qui vous correspondra.

En outre, dormir permet à votre cerveau de trier et de réorganiser les informations perçues dans la journée. Il vous épargne donc du surmenage et des trous de mémoire. Cela permet aux séniors de garder leur autonomie et à la famille de s’épanouir. Dormir est aussi source d’équilibre comportemental et permet en effet d’éviter les sauts d’humeur incompréhensibles qui peuvent dégrader les liens familiaux. Comprendre les différents cycles du sommeil vous permettra également de mieux dormir.

Comment le manque de sommeil peut-il impacter les relations familiales ?

Le sommeil n’est pas seulement important d’un point de vue individuel. Il est également primordial de profiter d’une bonne qualité de sommeil pendant la nuit, car cela influence aussi les groupes sociaux. Le premier cercle social étant la famille, celle-ci n’échappe pas à la règle.

Pour mieux comprendre le principe, regardez de plus près les effets du manque de sommeil. Ces derniers se manifestent par

  • La mauvaise humeur
  • L’irritabilité
  • La baisse de la libido
  • L’état dépressif
  • La dégradation de l’aspect physique.

Ces problèmes résultent tous de l’absence de repos et ce sont malheureusement des situations qui peuvent, à la longue, dégrader irrémédiablement les relations au sein d’une famille.

Prenez pour illustration, l’exemple d’un jeune couple qui accueille un nouveau-né. Les bébés ayant au départ une périodicité du sommeil différente de la nôtre, cela impacte forcément le repos des parents. Lorsqu’ils sont mal préparés à ce changement majeur par faute d’une organisation adéquate, cela agit sur leur humeur. Ajoutez-y le manque de disponibilité inhérente à l’entretien du bébé, et vous obtiendrez une cause évidente de divorce. Par ailleurs, lorsqu’une personne est sujette à des sauts d’humeur par manque de sommeil, elle devient vite irritable et cela agit sur son entourage et dégrade ses relations. Même si d’autres éléments entrent en ligne de compte, le sommeil participe indubitablement à l’équilibre familial.

Que faire pour mieux dormir ?

Puisque la nécessité du sommeil ne fait aucun doute, il faut s’organiser pour bien dormir. Cela passe non seulement par l’établissement de règles simples, mais également par le respect des durées de repos pour tous. Premièrement, commencez par réduire au maximum les risques de réveil nocturne. Faites un minimum de bruit, en insonorisant si possible les espaces de repos.

Évitez également de perturber la sieste d’un membre de la famille, car les interruptions du repos perturbent forcément la qualité de sommeil. Pour cela, vous devez établir des heures de pauses que chacun devra respecter pour le bien-être de tous. Quant à vous, régulez la température de votre chambre et privilégiez une literie de qualité pour un sommeil profond. Pour vous aider à bien dormir, les tisanes peuvent être quelques fois d’un grand secours.

Des recherches ont montré que le remplacement d’un vieux lit inconfortable par un nouveau peut vous offrira en moyenne 42 minutes de sommeil supplémentaires par nuit . Si vous avez des courbatures, des crampes et que vous vous réveillez la nuit parce que votre lit est inconfortable, il est temps d’en changer. Rendez-vous chez votre marchand de matelas spécialisé au plus vite.

Quel est le temps de sommeil idéal pour chaque membre de la famille ?

Concernant les temps de sommeil, ils varient selon l’âge de chaque personne. Jusqu’à deux ans, votre bébé doit dormir 11 à 14 heures par jour. Un enfant de trois à cinq ans doit dormir jusqu’à 13 heures quotidiennement, et 10 heures au minimum. De 6 jusqu’à 13 ans, la durée moyenne de sommeil est de 11 heures. Dès l’adolescence, votre enfant pourra se contenter de 8 à 10 heures de sommeil, comme un adulte. Bien entendu, ces durées peuvent être influencées par l’état de santé.

En définitive, dormir est nécessaire au bien être individuel et participe également à l’épanouissement au sein des cellules familiales. Le choix d’une literie de qualité peut aussi être d’une grande utilité.

Sur le même sujet

Tricopigmentation

Tricopigmentation

ALOPÉCIE TOTALE OU LOCALE. SOLUTION À LA CALCICE.Effet cheveux rasés ou courts Bien qu'il n'y ait pas de remède contre l'alopécie areata, l'alopécie...

Commentaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code