Sélectionner une page

Il est temps de laisser vos enfants remplir le chariot

23 novembre 2021 | 0 commentaires

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas. Pour de nombreux Français, cette période rime avec des dépenses conséquentes. Cependant, les projets liés à la célébration de ces festivités familiales font souvent l’objet d’un budget à part. Et c’est justement la raison d’être des offres de crédits à la consommation, comme le prêt personnel, proposées par les banques. Comment obtenir un prêt personnel ? Quel type de prêt correspond le plus à vos besoins ? Et une fois le capital débloqué, comment aller vous faire pour assurer vos achats ? Si vous êtes un inconditionnel du shopping en ligne, comment comptez-vous vous protéger contre les risques de vol ou de casse de vos articles ?

Prêt personnel : les essentiels à savoir 

Si vous n’êtes pas trop convaincu du système de paiement en ligne en plusieurs fois pour acquérir un bien, optez pour le prêt personnel. Faisant partie des crédits à la consommation, ce dernier est disponible en deux types. Le prêt non affecté n’est lié à aucun projet d’achat précis. Lorsqu’il est accordé, vous êtes libre de le dépenser comme bon vous semble. Quant au prêt affecté, celui-ci est destiné à l’achat d’un bien défini lors de la souscription auprès de la banque.

Quand vous aurez choisi entre les deux types de prêt personnel, voyez les justificatifs à fournir pour finaliser votre demande. En guise de précaution, l’organisme prêteur est dans l’obligation de s’assurer de votre capacité à rembourser le prêt sollicité. En ce sens, il vous demandera de lui fournir une copie de votre pièce d’identité, dûment valide. Cela peut être une carte d’identité, un passeport ou une carte séjour si vous n’êtes pas de nationalité française. La banque aurait aussi besoin d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Une facture d’énergie ou de votre ligne fixe de téléphone pourra faire l’affaire.

Toujours dans l’optique de connaître votre solvabilité, le prêteur a aussi besoin de vos justificatifs de revenus. Vous aurez à lui fournir votre dernier avis d’imposition, vos trois derniers bulletins de salaire ou attestation de pension. S’y ajoute votre relevé d’identité bancaire (RIB). Votre dossier sera étudié une fois que vous auriez transmis à votre banque l’ensemble de ces documents exigés. En cas d’acceptation, vous recevrez une proposition ferme. Vous bénéficierez d’un temps de réflexion (délai de rétractation) d’une durée de 14 jours à partir de cette date.

Par ailleurs, certaines banques proposent des services en ligne que l’on peut consulter plusieurs fois sans frais. Elles vous offrent la possibilité de déposer votre demande de prêt 100 % en ligne. Ainsi, vous pouvez transmettre toutes vos pièces justificatives par le biais d’une plateforme ou par courrier, selon vos préférences. Cette démarche vous offre la possibilité d’accéder en toute transparence aux informations essentielles relatives à votre crédit. C’est une solution de facilité pour suivre l’avancement du traitement de votre dossier et de faire avancer votre projet.

Prêt personnel : le réflexe à avoir après le déblocage des fonds

Lors de la souscription de prêt, l’organisme financier de votre choix vous demandera le mode de versement du capital. Sachez que l’encaissement d’un virement de compte en compte est plus rapide que celui d’un chèque bancaire.

Après avoir encaissé la somme demandée, ne vous précipitez pas à la dépenser. Si vous êtes un inconditionnel des achats en ligne, ayez le bon réflexe d’assurer pleinement vos achats sur internet. Même s’il y a facilité de paiement, acheter des objets de valeur sur internet n’est pas dénué de risque. En effet, vous pouvez faire jouer votre assurance pour plusieurs cas. Votre boutique en ligne pourrait refuser de vous rembourser en cas de perte de votre colis lors de l’expédition. Une assurance « moyens de paiement » vous permet également d’être indemnisé en cas de détérioration d’un bien acheté sur le web.

Cependant, pour bénéficier de ces avantages, votre banque vous demande d’opter pour une garantie valeur à neuf. Sinon, l’indemnisation ne correspondra pas au prix réellement déboursé pour l’acquisition du bien. En outre, vous devez régler vos achats à l’aide de votre carte bancaire.

Sur le même sujet

Les caractéristiques d’un matelas Eve

Les caractéristiques d’un matelas Eve

Née il y a 7 ans Outre-manche, la marque de matelas Eve s'est rapidement hissée au rang de référence sur le marché européen. Le fabricant britannique coté en...

Commentaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code