Sélectionner une page

Fuites d’eau en copropriété : qui gère la situation ?

15 juillet 2021 | 0 commentaires

Dans une copropriété, une fuite d’eau peut vite se transformer à un véritable problème et entrainer d’importants dégâts ainsi que des conflits entre les copropriétaires. C’est pourquoi, il vaut mieux gérer cet imprévu le plus vite possible, et de façon plus particulière selon la source de la fuite.

Si vous vivez en copropriété, découvrez ici ce qu’il faut savoir pour gérer une fuite d’eau et éviter les problèmes avec votre voisinage.

Fuite d’eau en copropriété : qui devra s’occuper de sa détection ?

Lorsqu’un dégât des eaux survient, il est important de réaliser une recherche de fuite copropriété Paris, afin de déterminer sa provenance, et identifier qui sont les responsables. Dans le cas où le sinistre a lieu dans les parties communes, ici c’est le c’est le syndic de copropriété qui devragérer le problème. Il devra aussi faire intervenir un professionnel pour s’occuper des travaux de détection et de réparation de la source du dégât des eaux.

Il est important aussi d’informer le gardien de la copropriété tout de suite pour qu’il s’organise avec le syndic de l’immeuble. Ce dernier devra signer donc un constat « dégât des eaux » avec le ou les propriétaires concernés par le sinistre afin de le présenter ensuite à son assurance multirisque habitation. Celle-ci pourra prendre en charge toutes les dépenses relatives à la fuite. Par contre, si vous êtes le locataire de votre logement, vous devrez avertir rapidement le bailleur.

Cependant, si la fuite vient d’une partie privative, ici c’est le propriétaire qui devra prendre toutes les mesures nécessaires pour localiser son origine et la stopper. Si le dégât des eaux touche un ou plusieurs logements, le ou les propriétaires concernés, devront remplir ensemble un constat à l’amiable et l’envoyer à leur compagnie d’assurance respective et à leur syndic afin de l’en informer. Dans tous les cas, la déclaration du sinistre doit être effectuée dans un délai ne dépassant pas les cinq jours suivant la découverte de la fuite d’eau.

Si la fuite est indécelable, dirigez-vous vers vos voisins pour tenter de comprendre d’où vient le dégât des eaux. Si rien n’a été trouvé, appelez sans tarder un expert pour la réalisation d’une recherche de fuite d’eau, sans détruire les murs ou les sols.

Depuis le 1er juillet 2020, de nouvelles mesures ont été prises concernant la recherche de fuite. Désormais, il n’est plus nécessaire d’avoir des dommages indemnisables pour que la recherche de fuite soit remboursée par l’assurance. Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter le syndic de copropriété pour vérifier le règlement intérieur. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre compagnie d’assurance, pour vérifier vos droits et vos obligations.

Lire plus ici comment détecter fuite sur canalisation encastrée !

Fuite d’eau en copropriété : qui devra se charger de la remise en état ?

Avant d’entreprendre des travaux de rénovation dans l’immeuble, les copropriétaires sont appelés à établir des devis auprès d’un professionnel et les transmettre ensuite au syndic qui les enverra à son assureur, dans le cas où la fuite vient des parties communes. 

Cependant, si le dégât des eaux est localisé dans une partie privative, le copropriétaire concerné, devra faire un devis de remise en état auprès d’un professionnel et l’enverra ensuite à son assureur, avant de commencer les travaux de rénovation. Il ne doit en aucun cas, tenter les réparations sont l’accord de sa compagnie d’assurance. En général, l’assurance de l’immeuble pourra couvrir les dépenses, si le montant des travaux de remise en état dépasse 1.600 euros. Cela concerne les fuites provenant des parties communes ou privatives.

Toutefois, si les réparations à effectuer sont inférieurs à 1 600 euros en dommages matériels et à 800 euros en dommages immatériels, c’est la convention Cidre qui intervient et établie un accord entre les compagnies d’assurance. Elle transférera l’obligation d’indemnisation à l’assureur du propriétaire victime. Par contre, le propriétaire responsable du dégât des eaux devra s’occuper des réparations visant à colmater l’origine du sinistre. Toutefois, les autres assurances prendront en charge les dépenses relatives à la remise en état des lieux.

Sur le même sujet

Quel prix pour une caméra thermique ?

Quel prix pour une caméra thermique ?

Une caméra thermique est un matériel de pointe qui permet de mesurer et d'enregistrer les variations de chaleur, et rayonnements infrarouges émis par un objet...

Commentaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code