Sélectionner une page

Conseil avant d’acheter un matelas pour son bébé

29 avril 2021 | 0 commentaires

La qualité du sommeil dépend en grande partie de celle de la literie. Il est donc important de choisir un matelas de qualité pour jouir d’un sommeil reposant et optimal. Ceci est encore plus important quand il s’agit d’un bébé puisque celui-ci passera ses premiers mois à dormir. Retrouvez ici l’essentiel à savoir avant de choisir un matelas pour votre bébé.

Les critères essentiels

Les matelas mémoire de forme ont l’avantage de s’adapter à la morphologie de votre bébé. Ils sont réputés confortables, résistants et s’adaptent à toutes les positions prises pendant le sommeil. Voici les critères essentiels à prendre en compte pour choisir celui de votre bébé.

  • La matière

Quand il s’agit d’un bébé, la matière du matelas a encore plus d’importance. Le meilleur choix est un matelas fait en fibres naturelles sans produits toxiques. Comme il en existe beaucoup sur le marché, vous pourriez avoir du mal à vous retrouver. Vérifiez donc que votre matelas à mémoire de forme porte les mentions OEKO-TEX (pour l’absence de produits toxiques) et CertiPUR pour la qualité de la mousse (toutefois ces labels ne sont pas toujours source de confiance). Pour un bébé, les matières adaptées sont généralement la mousse certifiée CertiPUR, le Latex et la laine. Elles ont l’avantage de présenter des caractéristiques thermorégulatrices et préviennent l’apparition d’allergènes et de bactéries.

  • Les dimensions et la densité

Il est important que votre bébé puisse dormir et se mouvoir en toute sécurité. Pour ce faire, il faut que les dimensions du matelas correspondent à celles du lit. Pour éviter que bébé ne se retrouve coincé ou ne glisse dans les espaces vides, il est impératif que le matelas occupe toute la surface du lit. L’épaisseur idéale est comprise entre 12 et 15 cm, mais ce paramètre n’est pas très important étant donné le poids plutôt léger du bébé.

En termes de résistance, choisissez un matelas ferme. Cependant, s’il est trop ferme, il pourrait être dangereux. Aussi, s’il est trop mou, il présenterait des risques d’affaissement à la longue, en plus d’être potentiellement risqué. Choisissez donc une densité moyenne pour permettre à votre bébé d’avoir un bon soutien pendant son sommeil. Généralement, les pédiatres conseillent entre 20 et 22 kg/m — de densité pour le matelas d’un nouveau-né.

Quelques informations pratiques

Outre les critères primordiaux à prendre en compte dans le choix du matelas de votre bébé, vous devez considérer les paramètres suivants.

  • Alèse ou matelas déhoussable ?

Ces deux options ont la même propriété : protéger le matelas et assurer l’hygiène de votre bout de chou. Poser une alèse sur le matelas retiendra l’humidité issue de la transpiration, des fuites de couche et de la régurgitation. Ce qui empêche le matelas de respirer et d’être ventilé. La meilleure solution reste donc le matelas déhoussable. Cette option vous permet d’éviter de recourir à un traitement antiacarien. Veillez toutefois à ce qu’il soit lavable à la machine.

  • Optez pour un matelas non traité

Un matelas traité implique l’utilisation de produits chimiques dont la plupart sont allergisantes. Évitez donc les matelas présentant des caractéristiques anti acariens, antibactérien ou encore antimoisissure. Ils contiennent des substances non adaptées aux tout petits.

  • Coût élevé ne rime pas forcément avec qualité

Ce n’est pas parce qu’un matelas est cher qu’il est forcément adapté à votre bébé. Prenez le temps de toujours vérifier les caractéristiques avant de vous décider.

Le choix du matelas pour bébé doit être très strict parce qu’il y va de la santé, du confort et de la sécurité de votre enfant. En fonction de votre budget, vous pouvez opter pour un matelas avec une bonne fermeté et le compléter avec un protège-matelas. Par ailleurs, pour préserver la santé de votre bébé, éviter les matelas traités.

Sur le même sujet

Pourquoi investir à Brest ?

Pourquoi investir à Brest ?

En plein essor depuis quelques années déjà, l’immobilier attire encore aujourd’hui de plus en plus d’investisseurs. En France notamment, nombreuses sont les...

Qui doit réparer le Chauffe-eau ?

Qui doit réparer le Chauffe-eau ?

Votre chauffe-eau vient de tomber en panne ? Vous vous demandez si les réparations sont à votre charge ou à celle du propriétaire ? Si la panne est...

Commentaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code