Sélectionner une page

comment et pourquoi devenir libre sur le web?

25 novembre 2023 | 0 commentaires

La liberté sur le web est un concept qui désigne la capacité des internautes à accéder, à utiliser, à créer, à partager ou à protéger des informations, des contenus, des services ou des applications sur le réseau internet, sans subir de restrictions, de censures, de surveillances ou de discriminations. La liberté sur le web repose sur des principes, des droits, des normes ou des valeurs, comme la neutralité du net, la liberté d’expression, le respect de la vie privée, la protection des données personnelles, etc. La liberté sur le web est un enjeu majeur pour la démocratie, la diversité, l’innovation ou l’éducation.

Comment et pourquoi devenir libre sur le web : pourquoi le faire ?

Devenir libre sur le web présente de nombreux avantages, qui peuvent être résumés en trois points :

• Un avantage personnel : devenir libre sur le web permet de se former, de se divertir, de se cultiver ou de s’épanouir sur le web, en accédant à des informations, des contenus, des services ou des applications variés, pertinents, fiables ou originaux, qui correspondent à ses besoins, à ses intérêts, à ses goûts ou à ses objectifs. Devenir libre sur le web permet aussi de développer son esprit critique, son sens de l’analyse, sa créativité ou son ouverture, en confrontant des sources, des points de vue, des arguments ou des commentaires divers et variés.

• Un avantage social : devenir libre sur le web permet de participer, de communiquer, de collaborer ou de s’engager sur le web, en utilisant, en créant, en partageant ou en protégeant des informations, des contenus, des services ou des applications qui ont du sens, de la valeur, de l’impact ou de l’utilité, pour soi-même, pour les autres, pour la société ou pour le monde. Devenir libre sur le web permet aussi de créer du lien, de la confiance, de la solidarité ou de la mobilisation au sein de la communauté web, en soutenant, en valorisant, en promouvant ou en défendant la liberté sur le web.

• Un avantage politique : devenir libre sur le web permet de s’informer, de s’exprimer, de se défendre ou de se mobiliser sur le web, en accédant, en utilisant, en créant, en partageant ou en protégeant des informations, des contenus, des services ou des applications qui concernent l’actualité, la politique, l’économie, l’environnement, la culture, etc. Devenir libre sur le web permet aussi de participer au débat public, à la vie démocratique, à la citoyenneté ou à l’action collective sur le web, en respectant, en revendiquant, en exerçant ou en faisant respecter la liberté sur le web.

Comment et pourquoi devenir libre sur le web : comment le faire ?

Devenir libre sur le web est une démarche qui implique plusieurs acteurs, plusieurs niveaux et plusieurs moyens. Devenir libre sur le web suppose de suivre plusieurs étapes, qui peuvent être résumées en quatre points :

• L’étape de l’accès : l’étape de l’accès consiste à se connecter, à naviguer, à rechercher ou à consulter des informations, des contenus, diffusion de news, des services ou des applications sur le web, en tenant compte de sa situation, de son matériel, de son réseau ou de son budget. Pour cela, il faut notamment choisir un fournisseur d’accès à internet, un navigateur web, un moteur de recherche ou un site web qui respectent la neutralité du net, c’est-à-dire qui ne filtrent, ne bloquent, ne ralentissent ni ne privilégient aucun contenu, service ou application sur le web.

• L’étape de l’utilisation : l’étape de l’utilisation consiste à utiliser, à exploiter, à maîtriser ou à optimiser des informations, des contenus, des services ou des applications sur le web, en tenant compte de son objectif, de son niveau, de son expérience ou de son potentiel. Pour cela, il faut notamment choisir des informations, des contenus, des services ou des applications qui respectent la liberté d’expression, c’est-à-dire qui ne violent, ne diffament, ne discriminent ni ne menacent aucun individu, groupe ou institution sur le web.

• L’étape de la création : l’étape de la création consiste à créer, à produire, à publier ou à diffuser des informations, des contenus, des services ou des applications sur le web, en tenant compte de son talent, de sa passion, de sa créativité ou de son originalité. Pour cela, il faut notamment choisir des informations, des contenus, des services ou des applications qui respectent le droit d’auteur, c’est-à-dire qui ne copient, ne plagient, ne détournent ni ne violent aucun droit de propriété intellectuelle sur le web.

• L’étape de la protection : l’étape de la protection consiste à protéger, à sécuriser, à préserver ou à contrôler des informations, des contenus, des services ou des applications sur le web, en tenant compte de son identité, de sa vie privée, de ses données personnelles ou de sa sécurité. Pour cela, il faut notamment choisir des informations, des contenus, des services ou des applications qui respectent la protection des données personnelles, c’est-à-dire qui ne collectent, ne stockent, ne traitent ni ne divulguent aucune donnée personnelle sans le consentement, l’information ou le droit d’accès, de rectification ou de suppression de l’internaute.

Comment et pourquoi devenir libre sur le web : quels sont les exemples à suivre ?

Devenir libre sur le web est une réalité qui existe depuis longtemps, et qui a connu de nombreuses évolutions, innovations, adaptations ou transformations. Il existe aujourd’hui une grande diversité d’initiatives, de projets, de mouvements ou de réseaux qui œuvrent pour la liberté sur le web, et qui peuvent servir d’exemples à suivre. Voici quelques exemples de ces acteurs de la liberté sur le web :

• L’exemple de la Quadrature du Net : la Quadrature du Net est une association qui défend les droits et les libertés des internautes sur le web, en luttant contre la surveillance, la censure, la discrimination ou la répression sur le web. La Quadrature du Net se mobilise, sensibilise, informe ou agit sur le web, en utilisant des outils, des campagnes, des actions ou des recours juridiques pour faire respecter la liberté sur le web.

• L’exemple de Framasoft : Framasoft est une association qui promeut les logiciels libres, les cultures libres et la solidarité sur le web, en proposant des alternatives, des services, des ressources ou des formations sur le web. Framasoft développe, héberge, diffuse ou soutient des projets, des outils, des contenus ou des communautés qui favorisent la liberté sur le web.

• L’exemple de Wikipédia : Wikipédia est une encyclopédie libre, collaborative et multilingue sur le web, qui propose des informations, des connaissances, des références ou des sources sur le web. Wikipédia repose sur le principe de la participation, de la contribution, de la vérification ou de la neutralité de ses utilisateurs, qui créent, enrichissent, modifient ou améliorent des articles, des images, des sons ou des vidéos qui contribuent à la liberté sur le web

Sur le même sujet

Formation naturopathie reconnue MCP

Formation naturopathie reconnue MCP

Le MCP est une agence gouvernementale française chargée de garantir la qualité des services de santé fournis au public. En reconnaissant la formation en...

Introduction au robot de trading xbot17

Introduction au robot de trading xbot17

Le robot de trading est un programme informatique qui utilise l'analyse technique pour prendre automatiquement des décisions de trading. Ces robots peuvent...

Réserver un hôtel citadin à Londres

Réserver un hôtel citadin à Londres

Lorsqu’il s’agit de planifier un séjour à Londres, le choix de l’hébergement est une décision cruciale qui peut grandement influencer votre expérience de...

services information en ligne

services information en ligne

Les services information en ligne sont des services qui permettent d'accéder, de consulter, ou de diffuser de l'information sur le web, à travers différents...

Commentaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *